Essai Pneu plein Greentyre / Increvable.com

Après 2 mois d’utilisation voici un petit retour sur ce pneu plein et le jour où j’aurais mieux fait de me casser une jambe plutôt que de l’acheter… 😞


Le cadre

J’utilise mon vélo (un VTC) pour le trajet domicile-travail, 4,9 kms aller-retour. Rien d’exceptionnel si ce n’est le nombre de crevaisons que je cumule en peu de temps (au pneu arrière bien sûr, à l’avant ce serait trop facile sans le dérailleur, la chaîne, etc)

Et pas n’importe quelles crevaisons, des crevaisons de type « sournoises » 😏 (aussi appelées lentes) qui vous dégonflent le vélo la nuit et vous mettent en retard le matin pour aller au travail…

Bref il me faut une solution.

 

La commande

Ne faisant pas les choses à moitié je commande un pneu plein Greentyre sur le site Increvable.com (c’est à ce moment que j’aurais dû me casser la jambe 😋 ou à la limite essayer ce type de pneu).

Sur la fiche cela semble intéressant: choix des couleurs, pression équivalente élevée (meilleur roulage), plus jamais de souci de pression, longévité élevée, etc

Greentyre Marathon
Pneu plein Greentyre Marathon

La commande passée, le pneu est livré rapidement. +1 Increvable.com 👍

 

Déballage, montage

En plus du pneu vous avez droit à un joli sac jaune-vert et…. la « spatule » de montage que l’on essaie de vous vendre 4 € sur le site!

« indispensable au montage des pneus pleins » Increvable.com, carton rouge! (-2!)

Le montage se fait sans difficulté avec la spatule (qui peut être remplacée par n’importe quel autre outil à la forme semblable). Il faut forcer un peu mais une fois en place le pneu ne bouge plus 😊.

 

1ère Impression

« Le pneu rend bien, il est joli sur mon VTC, les sculptures moins typées chemin vont me permettre de rouler vite! » Moua, (oui oui je me cite 😃) lorsque je ne savais pas encore…

Puis vient le moment de monter sur le vélo 😊 Ouch! Ce n’est pas un équivalent de 5 bars mais plutôt 10 voir plus!!! C’est très raide, il faut oublier le petit amorti du pneu à chambre, le confort en prend un (grand, fatal?) coup.

Et les premiers tours de roues… « J’ai du mal remettre la roue, ça force ». Dépose de la roue, repose, toujours cette impression de frein à moitié engagé. 3 démontages plus tard le problème est toujours là.

En fait le pneu « colle » à la route, là où je roulais à 25 km/h en forçant légèrement, je suis maintenant à 15 km/h en forçant beaucoup. C’est excellent pour la musculation des cuisses… 😈

Les jours passent, le problème persiste, ce n’est pas un problème de « rodage » du pneu.

 

Après 2 mois d’utilisation

Alors voyons: je ne crève plus certes… mais je transpire pour aller au travail, je mets 5 min de plus par trajet, le fond de jante a glissé et s’est « entassé » en un point (voir photo) créant une bosse désagréable au roulage, j’ai l’impression de martyriser ma jante à chaque descente de trottoir, je me fais dépasser par tous les autres cyclistes, pour ne pas arriver en nage je roule avec un petit braquet (je passe pour un c…. à mouliner sur du plat 😼 ).

En sortant du travail j’ai une grande descente où je prends un peu de vitesse, avec le pneu plein des louvoiements étranges apparaissent passé 25km/h. C’est peu rassurant 😓.

Finalement le pneu est toujours monté, sûrement parce que je ne fais que 2 kms par trajet. Je finirai presque à m’ habituer à rouler au rythme où marchent les piétons pressés mais… les week-ends je monte sur mon VTT avec ses gros pneus larges et ses 13kgs et j’ai l’impression de rouler sans pédaler 😜!

 

Conclusion

Marathon Greenguard
Marathon Greenguard

Le concept du pneu plein pour le vélo est à revoir. Quand je pense que GreenTyre fait des pneus pour les fauteuils roulants… 👺

Les pneus à bandes épaisses de protection style Marathon Greenguard sont peut-être la solution.

On trouve peu d’informations concernant les pneus pleins sur Google ou autre. Je pense qu’il est important d’écrire ce mini-test dans la mesure où je vous ferai peut-être économiser 36€ et du fait que l’on peut lire ici et là quelques commentaires bidons écris sans doute par les vendeurs vantant les mérites de ce type de pneus.

 

 

 Fred

17 réponses sur “Essai Pneu plein Greentyre / Increvable.com”

  1. Bonjour, je ne sais de quand date ce « compte-rendu » d’essai, mais il semble bien refléter les premières impressions et réactions que l’on ressent à l’utilisation d’un « pneu plein ». Il est certain qu’un essai préalable à l’achat serait plus parlant que les diverses Pub trouvées ça et là. Merci Fred, pour ces quelques lignes et photos très instructives, et qui posent aussi question quand on voit le tassement du fond de jante…..

  2. 15 août 2012! Effectivement un essai préalable permettrait de se rendre compte du champs très réduit des utilisations possibles du produit…!

  3. 8/8/13
    BONJOUR, merci pour ce compte rendu !
    j’ai acheté des pneus pleins en janvier 2012,
    et idem , c’est inconfortable, et dur dur pour la vitesse !!! je fais 16 km par jour avec.il est clair que mon autre vélo vtc est bien plus agréable !!! et rapide !
    je ne roule avec que 5 mois par ans et voici que mon pneu arrière est complétement lisse, (je pèse 54kg et j’ai juste une petite caisse à l’arrière.)
    et je suis loin d’avoir fait 3000 km avec ….
    mais évidement je ne crève plus et je suis sure d’être au boulot a temps !!

  4. Bonjour,
    j’ai acheté ces pneus en début d’année pour du « cyclo-taf » toute l’année et suite à raz-le bol des crevaisons malgré zig-zag entre les débris de verre et de ferraille. Donc depuis zéro crevaison, c’est du bonheur surtout la nuit. En revanche, le rendement de roulage est super-pourri, à même effort de pédalage je suis passé de 25km/h à 18km/h … Egalement ça louvoie beaucoup au-delà de 22 ou 25 km/h. J’ai actuellement 1800 km de faits avec ces pneus, l’avant est resté OK, l’arrière a commencé à bien s’user (méplat). Coté confort, je trouve que c’est trop mou par rapport à mes anciens Krylion à 6 bars mais ça ne me gêne pas pour du cyclo-taf.
    Je pars un peu plus tôt le matin pour compenser la baisse de vitesse (si j’appuie plus fort, j’arrive en nage au bureau), je suis 100% détendu coté crevaisons, qu’il pleuve, qu’il fasse nuit. Plus de pompe à vélo, plus d’outils, plus de rustines et de chambre à air à trimbaler, plus de retard à cause de crevaison, la tranquillité totale. Pour moi ça compense les inconvénients cités plus haut.

    1. Les bandes fonctionnent un temps (assez long en faite ^^), après c’est elles-même qui finissent par entailler la chambre. (le bout de la bande découpe la chambre)

      Sur le forum vtt71 il ressort que le tubeless est le mieux. A voir, c’est certain que ce n’est pas le moins cher en tout cas.

  5. J’ai testé avec des vélos de location : Une horreur. Inconfort total et rendement pitoyable. Je ne parle pas de l’effort monstrueux qu’il faut fournir pour se trainer lamentablement

    1. Je partage votre avis.
      Si c’était si merveilleux on en verrait beaucoup plus :-)
      Il serait peut-être intéressant de faire un article répertoriant les solutions anti-crevaisons (bandes de protections, tubeless, pneus de marque, etc)

  6. Je confirme , j’ai acheté ces pneus pleins via le site increvable.com ,le montage est aisé mais dès que je prends un peu de vitesse, j’ai l’impression de rouler bourré ! surtout dans les virages . Tres mauvais rendement et grand inconfort , pas surpris finalement mais le plus gros défaut selon moi c’est une relative dangerosité avec le risque de chute si l’on prend un virage un peu vite , on a l’impression que le pneu va déjanter ; A PROSCRIRE !!!!!!!

  7. Bonjour à tous
    Merci pour ces commentaires, pour info lors du changement de pneu récupérer celui-ci enlever la ferraille qui sert à le maintenir sur la jante et le mettre entre la chambre à air et le pneu et lors de crevaison (qui sont plus rares) l’on peut rouler à plat moins vite certe mais plus vite que de marcher à coté du vélo si l’on n’a pas trop de route à faire

  8. Bonjour à tous et merci pour ces retours d’expériences très instructifs.
    Pour ma part, à l’image de Phil, j’utilise sur mon VTT de vieilles chambres coupées en deux sur la longueur (une chambre pour les deux roues suffit) que j’intercale entre la chambre neuve et le pneu après avoir sorti la valve. Cela augmente assez significativement l’épaisseur de la bande de roulement pour limiter les petites crevaisons (d’épines par exemple). Cela ne suffit pas pour les pointes et autres objets contondants très durs mais ça limite déjà pas mal les crevaisons. Autre intérêt : l’adhérence de la deuxième chambre entre le pneu et la chambre gonflée limite les pertes d’air en cas de crevaison malgré tout. C’est facile à faire et ça ne coûte rien. Le surpoids est négligeable (en tout cas à mon niveau) par rapport au bénéfice !

  9. Pourquoi pas… après si vous roulez beaucoup avec ce type de solutions les pros vous diront que le rendement s’en trouve affecté (poids de la roue). Mais il faut chercher la performance pour s’en soucier.

    Depuis quelques années j’ai alterné les moyens de transports pour aller au boulot (train, rollers, trottinette, moto, voiture). Depuis septembre je reprends le vélo pour une distance très courte, 4kms A/R.

    En rénovant le vélo (qui était à la cave depuis 3 ans) j’ai directement viré le pneu plein pour un pneu à bande de protection « intégrée ». Je verrais bien ce que sa donne dans le temps…

    En voyage en Europe à moto j’ai eu l’occasion de croiser des voyageurs à vélo (fort kilométrage). Aucun n’avait des pneus plein… ;-)

  10. Bonjour,

    Merci pour vos témoignages concernant vos expériences avec le pneu plein Greentyre.

    Nous sommes le distributeur français et diffusons sur notre site cette page d’information : http://www.increvable.com/choixpneuplein

    Quelques précisions complémentaires :

    – Il est nécessaire d’enlever le fond de jante lorsque l’on met en place le pneu plein

    – le pneu plein peut continuer à être utilisé, même si les sculptures sont usées. L’adhérence d’un pneu de vélo sur la route est lié au matériau et non à la forme des sculptures. A titre d’exemple, la plupart des pneus pour vélo de course sont slick (lisses) et pourtant, ils ne manquent pas d’adhérence.

    – En ce qui concerne la spatule, nous l’avons offerte, dans le passé à nos clients qui avait oublié de l’ajouter à leur commande. Visiblement, Fred a bénéficié de ce dispositif.
    Notre objectif était de faciliter le montage et d’éviter l’utilisation d’outils non adaptés susceptibles d’endommager le pneu ou la jante.
    Le commentaire au début de l’article nous a fait comprendre que ce geste pouvait être perçu de façon négative, aussi , nous avons cessé de joindre gracieusement cet outil aux commandes de pneus pleins .

    Un grand merci à Fred pour la qualité de son Blog et la mise en lumière du pneu plein pour vélo.

    Ce pneu plein est toujours disponible sur le marché et malgré les limitations de ses performances , il offre une fiabilité de 100% et ne nécessite pas d’être gonflé.

    Pour les réfractaires au pneu plein, d’autres solutions, pneus renforcés, bandes de protection, gel anti-crevaison …. sont également proposées sur notre site.

  11. Grrr, ce matin au moment de prendre mon vélo que j’ai utilisé avant hier pour aller à l’école, l’arrière est encore sous gonflé, et l’avant à plat!
    Marre, déjà réparé la semaine dernière…
    Les feuilles tombent, c’est joli, mais c’est plein d’épines on dirait.
    Très énervée, je cherche ma solution et tombe sur ce blog. Merci, j’ai retrouvé le sourire et même ri de tes mésaventures, pauvre Fred.
    Je ne sais pas encore quelle solution je vais adopter, mais je sais celle que je ne retiens pas et en plus je me suis détendue. Encore merci!

Laisser un commentaire